A la une Economie

Pierre Goudiaby Atepa remplace Babacar Ngom à la tête du Club des Investisseurs sénégalais

À l’issue de la troisième assemblée générale du club des investisseurs sénégalais (CIS), Pierre Goudiaby Atepa a été porté à la tête de la structure. Il remplace Babacar Ngom, fondateur et président du groupe Sedima, qui a dirigé cette association depuis sa création en 2018. Cependant il ne quitte pas totalement la structure vu qu’il est désormais président d’honneur. Créé le 02 Juin 2018 par un groupe de chefs d‘entreprise sénégalais, le CIS se veut être le catalyseur d’un secteur privé fort capable de relever le défis de la mise en place d’entreprises compétitives, créatrices de richesses et d’emplois.

Le nouveau patron de cette entité, Pierre Goudiaby Atepa est un architecture et homme d’affaires sénégalais dont la renommée dépasse nos frontières. Après des études secondaires effectuées au Sénégal, il s’envole pour les Etats-Unis d’Amérique et décroche un diplôme d’ingénieur en sciences de la construction, puis complète sa formation par un diplôme d’architecture à la Rensselaer Polytechnic Institute de New York. Atepa a d’ailleurs soutenu une thèse de fin d’étude portant sur la ville idéale africaine. Une signature visible sur de nombreux édifices.

Il est à l’origine de plusieurs bâtiments du continent à l’instar du siège de la BCEAO à Dakar, celui de la CEDEAO à Lomé, l’aéroport de Banjul, la Place de la Nation au Tchad, entre autre. Mais l’une de ses réalisations majeures restera sans doute le monument de la renaissance africaine inaugurée en 2010, une statue de 52m faite de cuivre et bronze, trônant sur l’une des collines des Mamelles.

Agé de 75 ans aujourd’hui, Atepa a aussi été PCA de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) entre 2015 et 2018 et ancien conseiller spécial du président Abdoulaye Wade. C’est aussi un fervent défenseur de l’environnement, en témoigne son rôle de président d’honneur de la Plateforme pour l’environnement et la réappropriation du littoral entier (Perle).

Son élection à la présidence du CIS marque un tournant pour cette organisation dont le fondateur, Babacar Ngom a été le seul en tête depuis.