A la une Société

Plus de 60 morts en une semaine, le décompte macabre se poursuit sur les routes sénégalaises

Huit jours après le terrible choc entre deux véhicules de transport interurbain survenu dans la région de Kaffrine, et qui a tué 42 personnes, un nouvel accident s’est produit ce lundi matin (16 janvier 2023) vers 5h sur l’axe Saint-Louis Louga. Le dernier bilan fait état de 20 morts et 19 blessés. Selon les témoins présents sur les lieux du drame, la collision entre un camion et un mini car est intervenu alors que le conducteur de ce dernier tentait d’éviter un animal présent sur la route.

« C’est une situation que nous déplorons et nous demandons au gouvernement de prendre des mesures sur les animaux en divagation. Parce que tous les accidents qui se sont produits c’est généralement les animaux en divagation à savoir les ânes, les vaches… », a déclaré Ibra Top, Maire de Ngueun Sarr, localité dans laquelle a eu lieu l’accident.

Il a informé que des démarches avaient déjà été entrepris pour l’installation des cassis au niveau des villages. « Certes, il y aura des accidents, mais s’il y a des dos d’âne ça va amoindrir le phénomène. Parce que si vous aviez vu ce qui s’est passé vous seriez choqué. Les véhicules étaient complètement aplatis surtout le mini car. Et 19 individus sont morts sur le coup. On a aussi noté des blessés graves », a-t-il déclaré.

Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du désenclavement, Mansour Faye, s’est rendu sur les lieux.

Ce nouveau drame intervient une semaine après (9 janvier) les mesures prises en Conseil interministériel sur la sécurité routière. 22 mesures, dont certaines ont été allégées entre temps, notamment celle concernant l’interdiction des porte-bagages. D’ailleurs le syndicat national des travailleurs des transports routiers du Sénégal a annoncé samedi, une grève illimitée à partir de demain mardi 17 janvier pour protester contre les décisions prises par l’État.

error: Content is protected !!