Dernière minute

Affaire des soldats ivoiriens : des documents consultés par RFI confirment leur appartenance à une mission onusienne

Selon de nouvelles informations et des documents consultés par RFI, la Minusma était bien à l’origine de la venue des 49 soldats ivoiriens à Bamako. “Selon plusieurs documents internes onusiens que RFI a pu se procurer, c’est pourtant bien la Minusma qui a fait venir les 49 militaires ivoiriens, et plus précisément le contingent allemand de la mission onusienne”, a écrit la radio qui a pu consulter les documents en exclusivité.

Les soldats avaient été arrêtés, accusés d’être des “mercenaires” et condamnés pour atteinte à la sûreté de l’Etat avant d’être graciés. De son côté, Abidjan a toujours affirmé que ces agents étaient en mission pour l’ONU. Selon RFI, les Nations unies “ n’ont ni confirmé, ni démenti toutes ces informations” et ont avancé qu’il ne « serait pas approprié pour les Nations unies de transmettre des informations relatives à des sujets opérationnels et administratives ». Et quant aux autorités allemandes, “elles n’ont pas donné suite” à leurs sollicitations.

“Ces nouvelles informations confirment à la fois que les soldats ivoiriens arrêtés, condamnés puis libérés sont bien venus au Mali dans le cadre de la Minusma, mais avec de nombreuses irrégularités administratives dont ni le contingent allemand, ni la Mission onusienne elle-même, n’ont pris leur part de responsabilité. Du moins publiquement”, a conclu RFI.

error: Content is protected !!