International

La secrétaire d’Etat américaine au Trésor, Janet Yellen en visite officielle au Sénégal

Janet Yellen, secrétaire américaine au Trésor, a entamé une visite en Afrique un mois après la tenue du sommet Etats-Unis-Afrique où Washington a annoncé 55 milliards d’investissement à l’endroit de l’Afrique. Elle est attendue dans trois pays que sont le Sénégal, la Zambie et l’Afrique du Sud pour réaffirmer la position de Washington sur le continent à l’heure où Pékin continue son ascension sur le continent.

Au Sénégal, Mme Yellen a été reçue vendredi 20 janvier par le président Macky Sall. Elle a soutenu que le Sénégal est un un partenaire de choix des États Unis. Des défis communs comme la sécurité alimentaire ont été abordés durant cet entretien au cours duquel Janet Yellen a salué le « leadership du président Sall qui a porté la voix de l’Afrique durant sa présidence en exercice de l’union africaine ».

Audience avec Mme le ministre de l’Economie Oulimata Sarr

Madame Oulimata Sarr a reçu la secrétaire d’Etat américaine au trésor Janet Yellen. Selon la ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, cette visite est un « message fort » après la tenue du sommet Etats-Unis/Afrique à Washington. “Notre coopération avec les États-Unis d’Amérique est une coopération multi-dimensionnelle. Les Etats-Unis accompagnent le Sénégal dans tous les secteurs d’activités, notamment la santé, l’éducation, l’agriculture, le secteur de l’énergie, les infrastructures”, a déclaré Mme Sarr.

Elles ont abordé plusieurs questions liées à l’économie et au financement de certains projets, la question de la sécurité alimentaire ainsi que de la question des jeunes et des femmes. “Dans notre conversation d’aujourd’hui, nous parlerons de redoubler nos efforts pour accroître l’opportunité économique des jeunes et femmes qui je sais est une question à laquelle vous vous intéressez profondément”, a dit Janet Yellen avant leur entretien.

Une visite à la DER/FJ

A la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ), a dit être frappée par la façon dont tant d’entreprises à Dakar « se concentrent sur la fourniture de solutions locales, centrées sur l’amélioration de la vie de leurs clients ». Il s’agit, selon Mme Yellen, d’un « excellent modèle d’opportunité économique pour les femmes menant à la prospérité et à la résilience de l’ensemble de la communauté ».

Un tour à l’Academy for Women Entrepreneurs

Dans un tweet, la secrétaire américaine au Trésor a rappelé que l’un des principaux objectifs de son voyage en Afrique est le potentiel économique du continent, en partie grâce au dynamisme de sa cohorte croissante d’entrepreneurs jeunes et diversifiés. « Les diplômées de l’Academy for Women Entrepreneurs que j’ai rencontrées aujourd’hui témoignent de ce potentiel », s’est réjouie Janet Yellen.

L’Académie pour les femmes entrepreneures est une initiative du Bureau des affaires éducatives et culturelles du Département d’Etat américain qui fournit aux femmes les connaissances, les réseaux et l’accès dont elles ont besoin pour lancer et développer des entreprises prospères. Selon Mme Yellen, 74 % des femmes qui terminent leur programme augmentent les revenus de leur entreprise.

error: Content is protected !!