A la une Société

Grève des transporteurs : Les mises en garde de Mansour Faye

Alors que des syndicats des transporteurs (l’Union des transporteurs routiers du Sénégal et le Syndicat nationale des travailleurs du transport routier du Sénégal) sont en grève pour protester contre les mesures prises à l’issue du conseil interministériel consacré à la sécurité routière suite à l’accident macabre de Sikilo (Kaffrine) ayant causé la mort de 42 personnes, le ministre des Transports terrestres a réitéré la fermeté du gouvernement quant à l’applicabilité desdites mesures. 

« En ce qui me concerne, en ma qualité de Ministre de la République chargé du secteur des transports routiers, je ne lésinerai devant aucun effort pour prendre ou mettre en œuvre les décisions protectrices de la vie des citoyens et contribuant à réduire les accidents de la route », a déclaré Mansour Faye en conférence de presse mardi 17 janvier 2023.

Il a déploré les nombreuses pertes en vie humaines de morts et de blessés dus aux accidents de la route : « c’en est trop ! Et ne pas agir, serait une négligence coupable que l’État ne peut endosser ».

Sur la grève d’une frange des transporteurs, Mansour Faye a mis en garde ceux qui tenteraient d’empêcher à certains leur liberté de rouler.  »Force restera à la loi. Nous prendrons toutes les dispositions pour permettre la circulation des personnes et de leurs biens », a-t-il assuré. 

Toutefois, il a réaffirmé que le gouvernement « reste ouvert au dialogue » avec tous les acteurs. « En réalité, nous n’avons pas d’adversaires. Les transporteurs, quels que soient les syndicats ou les associations auxquels ils appartiennent, sont et demeurent nos partenaires », dit-il.

error: Content is protected !!