Dernière minute

Le Burkina Faso demande le départ des troupes françaises « d’ici un mois »

Le Burkina Faso a demandé cette semaine le départ des troupes françaises de son sol dans un délai d’un mois, ont indiqué samedi soir l’Agence d’information burkinabè (AIB) et une source proche du gouvernement, repris par l’AFP.

« Cette dénonciation faite le 18 janvier 2023, donne selon les termes de l’accord du 17 décembre 2018, un mois aux Forces armées françaises pour quitter le territoire burkinabè », poursuit l’AIB. Selon une source proche du gouvernement, « ce n’est pas la rupture des relations avec la France. La notification concerne uniquement les accords de coopération militaire ».

La semaine dernière, Paris avait dépêché la secrétaire d’État Chrysoula Zacharopoulou pour y rencontrer le président de transition. « La France n’impose rien, elle est disponible pour inventer un avenir ensemble », avait-t-elle fait savoir, assurant ne vouloir « influencer aucun choix, ni aucune décision, personne ne peut dicter ses choix au Burkina ».

Les autorités du Burkina ont manifesté leur volonté de diversifier leurs partenariats notamment en matière de lutte contre le djihadisme qui secoue ce pays depuis 2015.

error: Content is protected !!