Dernière minute

Burkina : Le gouvernement confirme la demande de retrait des forces militaires françaises

Le porte-parole du gouvernement burkinabé a confirmé, ce lundi 23 janvier, que les autorités du pays ont demandé le départ des troupes françaises dans un délai d’un mois. “Ce que nous dénonçons, c’est l’accord qui permet aux forces françaises d’être présentes au Burkina Faso », a déclaré Jean-Emmanuel Ouédraogo sur la télévision nationale.

L’information avait été donnée par l’Agence d’Information Burkinabé samedi 21 janvier qui citait une source gouvernementale sans plus de précisions. Les autorités du pays entendent mettre fin à la présence militaire, mais n’envisagent pas de rompre les relations diplomatiques. « Il ne s’agit pas de la fin des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et la France”, a ajouté M. Ouédraogo.

“Au stade actuel, nous ne voyons pas comment faire plus clair que cela”, a ajouté ce lundi Jean-Emmanuel Ouédraogo. Ce dimanche, déjà, Emmanuel Macron disait attendre des “clarifications” de la part du chef de la junte, le capitaine Ibrahim Traoré pour pouvoir aborder la question. Ce sont quelque 400 forces spéciales françaises qui sont actuellement basées au Burkina où les attaques djihadistes se multiplient depuis quelques années.

error: Content is protected !!