A la une

Sommet de Dakar : La BAD promet 10 milliards de dollars pour l’atteinte de la souveraineté alimentaire en Afrique

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a annoncé que la BAD allait financer jusqu’à 10 milliards de dollars le développement agricole et la souveraineté alimentaire du continent africain. Il prenait part, mercredi 25 janvier à Dakar, à l’ouverture de la deuxième édition du Sommet de Dakar sur la souveraineté alimentaire en Afrique.

Selon M. Adesina, ce financement s’articulera autour d’un appui direct dans la livraison d’intrants agricoles et alimentaires. « L’Afrique peut et devrait contribuer à nourrir le monde. Le potentiel est important. Il est temps pour le continent d’être appuyé afin de contribuer à nourrir le monde », a déclaré le président de la BAD.

« Le temps de l’action est venu. L’heure est venue pour la souveraineté et la résilience pour l’Afrique. Ce que l’Afrique fera dans l’agriculture déterminera l’alimentation du monde. Le reste du monde va soutenir l’Afrique à atteindre ses objectifs », a-t-il ajouté, estimant que le sommet de Dakar doit consacrer « un nouveau départ vers une nouvelle destination ».

Akinwumi Adesina a insisté sur le fait que « nous devons relever la barre et relever nos ambitions et nous dire qu’il est temps de nourrir l’Afrique. Et cela est possible ». Il a d’ailleurs rappelé que « 65% des terres arables du monde sont en Afrique ».

« Il nous faut mettre en place des moyens adéquats et durables afin de rendre l’agriculture attractive pour les jeunes. Nous devons soutenir les agriculteurs surtout les petits exploitants agricoles dont la majorité, sont des femmes et impliquer les jeunes », a dit le président de la BAD. Selon lui, « l’Agriculture doit devenir le nouveau pétrole de l’Afrique ».

Organisé par la BAD en partenariat avec le Sénégal, le Sommet de Dakar ou  »Dakar 2 » se tient sur trois jours (du 25 au 27 janvier 2023 au CICAD) sur le thème : « Nourrir l’Afrique : souveraineté alimentaire et résilience ». Plusieurs chefs d’Etat et de gouvernements y prennent part.

error: Content is protected !!