A la une Politique

Pour le groupe parlementaire Benno Bokk Yaakar, Aminata Touré a « démissionné par ses actes »

Suite à la sortie d’Aminata Touré pour dénoncer son exclusion de l’Assemblée Nationale jugée « illégale », la réaction du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakar ne s’est pas faite attendre. Réunis au siège de l’APR hier, les députés du groupe de la majorité parlementaire, ont porté la réplique à leur ex collègue, qui, dans sa déclaration plus tôt dans l’après-midi, révèle n’avoir pas démissionnée du parti.

Pour Me Oumar Youm, président du groupe parlementaire BBY, Aminata Touré « a démissionné par ses actes ». Il révèle que l’ex député a cessé de prendre part aux réunions du parti  présidentiel au lendemain de l’installation du bureau de l’assemblée nationale, en plus de mener une campagne de communication contre ses anciens alliés. Il souligne aussi que Mme Touré a acté sa démission du groupe parlementaire BBY, le 9 octobre dernier.

Au regard de ces faits, Me Youm révèle que « le secrétariat exécutif national de l’APR, lors de sa réunion du 6 janvier 2023, a constaté, conformément à son réglement intérieur et à ses statuts, que ses actes ainsi posés par Aminata Touré, sont suffisamment constitutifs d’une démission du parti ». Comme prévu par l’article 7 du réglement intérieur de l’Assemblée Nationale et l’article 60 de la constitution, Aminata Touré sera déchue de son poste de député.

Cette déchéance sera actée le 24 janvier dernier après que le président du groupe parlementaire BBY a saisi le bureau de l’Assemblée Nationale, à l’issue d’un vote avec 10 voix contre 6.

error: Content is protected !!