A la une

Polémique sur l’appartenance du TER, la Sncf confirme l’Etat du Sénégal

Suite à la polémique sur l’appartenance du Train Express Régional (TER) après la publication d’une enquête du journal français Le Figaro qui a affirmé que le TER appartenait à l’Etat français, la Société nationale des chemins de fers (SNCF) et la Société d’Exploitation du TER ont sorti un communiqué le 30 janvier 2023 qui dément les allégations du Figaro. Le document indique que la Société Nationale de Gestion du Patrimoine du TER (Senter) est propriétaire de l’ensemble du patrimoine du Ter de Dakar.

« Le 17 janvier dernier, l’Etat du Sénégal via la Senter a confié à la Seter l’exploitation et la maintenance du Ter de Dakar pour les 3 prochaines années. Ce contrat de service entre la Société Nationale Sénégalaise Senter, propriétaire de l’ensemble du patrimoine du Ter de Dakar, et la Seter, filiale à 100 % du Groupe Sncf, vient couronner l’excellence du travail réalisé en commun depuis 2018 entre la République du Sénégal et la Sncf au service des voyageurs de la région dakaroise et d’une mobilité durable respectueuse du climat », peut-on lire dans le document.

La Sncf s’est également félicité de l’entrée à 34 % de la Senter au capital de la Seter qui « concrétisera la solidité de la relation et la confiance mutuelle entre les cheminots sénégalais et français ».

Poursuivant, la Sncf a fait savoir que la création de la Seter Académie, fin 2022, « va permettre de poursuivre et d’accélérer le transfert de compétences de façon à ancrer les meilleures pratiques et de garantir l’excellence ferroviaire, tout en permettant l’accès des talents locaux aux plus hauts niveaux de responsabilité ».

Le Groupe Sncf entend ainsi apporter au Sénégal tout son savoir-faire pour l’émergence de solutions industrielles et financières permettant l’acquisition de nouvelles rames.

Pour rappel, le porte-parole du gouvernement sénégalais a tenu à apporter des clarifications après la publication d’une enquête du journal français Le Figaro qui a stipulé que le TER appartient à l’Etat français à travers la Société nationale des chemins de fers (SNCF). Abdou Karim Fofana a déclaré, samedi 28 janvier, que “le Sénégal a fait le choix de sa souveraineté en étant propriétaire de son Train Express Régional. Quand je dis propriétaire, c’est propriétaire entièrement exclusivement”.

error: Content is protected !!