Flash International

Togo : deux journaux suspendus de parution pour trois mois

Deux journaux togolais ont été suspendus de parution pour trois mois par l’autorité de régulation du pays. La décision a pris effet ce jeudi 2 février lorsque la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) a décidé de suspendre ‘Liberté’ et ‘Tampa Express’, deux journaux poursuivis en justice pour des faits de diffamation contre respectivement la première ministre et le PDG du groupe Bolloré à Lomé.

Les patrons de presse estiment que ces sanctions sont excessives et qu’elles visent à museler la presse. Pour l’ancien journaliste et rapporteur de la Haac Badjibassa Babaka, c’est dans les prérogatives de l’instance de régulation. “La première n’est qu’une décision d’application, d’exécution d’un arrêt de la cour d’appel. Pour Tampa Express, l’instance a considéré qu’il y a des cas de récidive et donc a décidé d’infliger une sanction”, a-t-il dit.

Le journal Liberté a été condamné, en outre, à payer 15 millions de fcfa d’amende. Le directeur de publication du journal a lancé une procédure de pourvoi en cassation pour contester la décision de justice.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire