A la une

Arrestations dans les rangs du PASTEF : Yewwi dénonce une « stigmatisation » et un « acharnement » provocateur

Dans un communiqué daté du 6 février, la coalition de l’opposition Yewwi Askan Wi a dénoncé « avec véhémence » la « stigmatisation » et « l’acharnement » provocateur sur les militants du parti PASTEF-Les Patriotes d’Ousmane Sonko, et exige l’arrêt « sans délai » de ces « agissements d’un autre âge ».

« Il nous a été donné de constater des persécutions et des arrestations tous azimuts dans les rangs du parti PASTEF-Les Patriotes, qui se sont intensifiées ces derniers jours, sur quasiment toute l’étendue du territoire. Les dernières en date se sont produites à Diourbel, ce samedi 4 février 2023, à l’encontre de militants qui s’adonnaient à une activité régulière de sensibilisation des jeunes, notamment les primo-votants, sur l’importance de s’inscrire sur le fichier électoral », peut-on lire dans le communiqué.

Yewwi a ainsi appelé l’État, à travers les forces de défense et de sécurité, « à faire preuve de retenue » afin d’éviter tout risque d’embrasement qui serait préjudiciable à la paix sociale.

La coalition a réaffirmé le nécessaire respect des règles de la démocratie et des droits de l’opposition au Sénégal, et tient l’opinion nationale et internationale informée des dérives continues du pouvoir, qui selon Yewwi, sont susceptibles de compromettre la stabilité du Sénégal.

error: Content is protected !!