A la une Culture

Le Festival international des arts du Bénin, le nouveau rendez-vous culturel du pays

Cotonou, Porto-Novo et Ouidah accueillent le premier Festival international des arts du Bénin (FInAB) du 14 au 19 février prochain. Au programme : expositions, spectacles, rencontres artistiques, marché de l’art… pour promouvoir le secteur culturel béninois qui manquait, selon les promoteurs, d’événements phares permettant de mettre en avant l’art du pays. “L’idée du FInAB m’est venue lors d’une visite du siège de l’UEMOA au Burkina Faso. Dans une discussion, les Burkinabé se sont mis à parler du FESPACO, les Ivoiriens du FEMUA, mais au Bénin, nous n’avions pas de festival de cette envergure”, a expliqué Ulrich Adjovi, un des promoteurs de l’événement.

Avec un investissement colossal de centaines de millions de fcfa, le FinAB veut rivaliser avec les grands rendez-vous culturels du continent. Pour le Bénin, c’est une manière de plaider pour une meilleure valorisation du secteur culturel. “Ce festival est créé pour promouvoir la culture béninoise et africaine. La culture et les arts étant au service du tourisme au Bénin, le FInAB sera un pôle d’attraction supplémentaire pour le développement du pays. Par cet événement national, nous espérons drainer un public élargi”, renseigne le site du festival.

Longtemps réduit à un statut inférieur, l’art africain est de plus en plus considéré depuis quelques années. En 2021, les ventes des créateurs africains ont augmenté de 44% par rapport à l’année précédente. En 2017, l’industrie musicale africaine avait rapporté plus de 17 milliards de dollars. Des chiffres en augmentation en dépit de la parenthèse Covid-19.

Le secteur culturel africain est en plein essor à l’international et les dirigeants et promoteurs culturels ont à gagner à organiser de telles rencontres qui permettent de mettre en lumière le secteur créatif des pays. Plusieurs centaines de millions de francs CFA ont été ainsi engagés dans la construction et la réhabilitation d’infrastructures culturelles et des événements tels que le Dak’art sont devenus des moments incontournables de l’art à l’échelle du continent, et même à l’international.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!