Dernière minute International

Burkina : Thomas Sankara réinhumé sur les lieux de son assassinat, sa famille désapprouve

Les corps de l’ancien président burkinabé Thomas Sankara et de ses douze compagnons assassinés lors du putsch du 15 octobre 1987 ont été reinhumés, ce jeudi 23 février, sur les lieux de leurs morts à Ouagadougou. La veuve de Thomas Sankara, ses deux enfants et sa sœur, qui désapprouvent ce choix, étaient absents de la cérémonie.

“C’est une douleur pour nous aujourd’hui. Enfermer les âmes de nos défunts dans le sang, dans cette douleur-là, sur les lieux où ils sont tombés, c’est nous obliger à aller marcher dans le sang de nos proches pour notre recueillement“, a réagi Blandine Sankara, sœur du défunt. Elle estime que c’est un acte de « récupération du nom, de la mémoire » du leader panafricain.

Thomas Sankara et ses hommes ont été tués lors d’un coup d’Etat fomenté par son numéro deux de l’époque, Blaise Compaoré. Les corps de défunts avaient été exhumés en 2015 pour les besoins d’une procédure judiciaire qui a abouti à la condamnation par contumace de l’ancien dirigeant à la prison à perpétuité en avril dernier.

« C’est une journée historique, un moment solennel. Ils ont été tués, mais ils n’ont pas tué la vision, ils n’ont pas éteint la mission », a dit l’aumônier civil après la bénédiction des corps. Plusieurs responsables du gouvernement, dont le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambela ainsi que des officiels étaient présents lors la cérémonie.

Selon le gouvernement, une cérémonie nationale et internationale d’hommage aux victimes sera organisée le 15 octobre 2023 pour honorer leurs mémoires.

error: Content is protected !!