Flash International

Terrorisme au Sahel : Le premier ministre malien s’est rendu à Ouagadougou en soutien au pays voisin

Le Premier malien Choguel Maïga est arrivé, dans l’après-midi de ce jeudi 23 février 2023, dans la capitale burkinabè. Il a été accueilli à l’aéroport international de Ouagadougou, par son homologue burkinabè Me Apollinaire Kyélem et le président de l’Assemblée législative de Transition (ALT) Ousmane Bougouma.

Il s’agit de la toute première visite du Premier ministre malien au Burkina Faso depuis la prise du pouvoir du capitaine Ibrahim Traoré en septembre 2022, suite à un putsch contre son prédécesseur le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba. La visite de Choguel Maïga intervient un mois après celle de son homologue burkinabè qui s’est rendu à Bamako du 31 janvier au 1er février 2023. Quant au président de la Transition burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré, lui a effectué sa première visite à l’étranger, le 2 novembre 2022, soit environ un mois après sa prise du pouvoir, qui l’avait conduit au Mali où il s’est entretenu avec le colonel Assimi Goïta.

Selon le chef du gouvernement malien, le premier objet de cette visite est de soutenir le Burkina Faso, dont les forces armées ont été frappées par une série d’attaques terroristes. « Ce qui vous arrive aujourd’hui, c’est pour vous démoraliser, c’est pour que vous doutiez de votre armée. Personne ne viendra vous défendre à la place de votre armée », explique Choguel Maïga, qui encourage les Burkinabè à tenir bon. Il a ajouté, cette « période difficile » que vit le Burkina Faso en ce moment est due à « ses choix, qui ne sont pas du goût de tout le monde ».

Entre autres sujets probables de discussions : on peut penser à leurs stratégies pour combattre l’hydre terrorisme qu’ils ont en commun ; la relation de leurs pays respectifs avec la France ; de possibles partenariats conjoints avec la Russie ; ou encore, leur coopération face aux sanctions de la CEDEAO.

Choguel Maïga a atterri à l’aéroport avec une forte délégation, environ une cinquantaine de personnes dont plusieurs ministres, à bord d’un avion de l’armée de l’air. Les officiels maliens seront sans doute à l’ouverture officielle du 28e Fespaco qui a pour pays invité d’honneur le Mali. Cette visite d’amitié et de travail qui doit durer du 23 au 26 février 2023.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!