Flash International

Mali : Les Imams rejettent la « laïcité » dans le projet de constitution

La Ligue Malienne des Imams et Savants pour la Solidarité Islamique a rejeté, mardi 07 mars, le projet « final » de Constitution remis fin février au président de la transition, à cause de la notion de laïcité dans le texte. La ligue s’oppose et exige qu’elle soit remplacée par l’expression « État multiconfessionnel ».

« La Ligue Malienne des Imams et Savants pour la Solidarité Islamique (LIMAMA), agissant pour Allah (SwT), Seydina Mohammad (SWS), l’Islam et notre patrie, le Mali, exhorte solennellement tous les musulmans patriotes, à voter contre le projet de constitution dans sa forme actuelle lors du référendum », a déclaré Bayela Amadou Ba, Secrétaire Administratif du bureau de la LIMAMA.

Le projet de constitution explique pourtant que la laïcité ne s’oppose pas à la religion et aux croyances. Mais elle vise à promouvoir le vivre ensemble.

« La laïcité, dont la définition est à géométrie variable, est un artifice que les gouvernants utilisent à leur guise pour verrouiller les religions. », explique Bayela Amadou Ba. Ces chefs religieux ont déjà demandé à leurs fidèles de voter contre. Le référendum constitutionnel doit avoir lieu en principe au Mali le 19 mars.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!