Flash

129.000 personnes risquent de mourir de faim dans l’est de l’Afrique (OMS)

Quelque 129.000 personnes ont atteint le niveau maximal d’insécurité alimentaire dans la région de la Grande Corne de l’Afrique en proie depuis plusieurs années à une terrible sécheresse, a alerté vendredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS). « Quand je parle de la Grande Corne de l’Afrique, je fais référence à Djibouti, à l’Éthiopie, au Kenya, à la Somalie, au Soudan du Sud, au Soudan et à l’Ouganda », a expliqué une responsable de l’OMS dans la région, Liesbeth Aelbrecht, en visioconférence depuis Nairobi.

A l’en croire, une recrudescence des épidémies est observée dans cette région. De même, a-t-elle ajouté, il existe de plus en plus d’enfants souffrant de malnutrition, avec des millions de personnes touchées, le tout dans un contexte de « détérioration des perspectives en matière d’insécurité alimentaire ».

Selon l’OMS, 48 millions de personnes sont confrontées à un niveau d’insécurité alimentaire critique dans la région. Parmi ces 48 millions de personnes, 6 millions sont en situation d’insécurité alimentaire d’« urgence » (phase 4 du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire, Integrated Phase Classification) et 129.000 en situation de « catastrophe » (phase 5), le niveau maximal. Sur ces 129.000, 33.000 sont au Soudan du Sud et 96.000 en Somalie, selon Liesbeth Aelbrecht.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire