Flash International

Guinée : un gendarme condamné à 10 ans de prison pour le meurtre d’un jeune lors d’une manifestation

Un tribunal guinéen a condamné, ce lundi 27 mars, un sous-officier de gendarmerie à dix ans de prison pour le meurtre d’un jeune de 19 ans lors des manifestations du 1er juin 2022. Les faits sont survenus lors d’une manifestation à l’appel du FNDC (Front national de défense de la constitution).

“Un agent qui use de son arme pour tuer un citoyen de ce pays, et qu’on arrive à lui condamner à un emprisonnement de 10 ans, nous avions pensé qu’on allait lui infliger des peines plus lourdes que ça”, a déploré le frère de la victime Alfa Issiagha Diallo.

“En se fondant sur le certificat médico-légal, l’origine de sa mort provient d’une balle. Mais il n’a jamais été prouvé que cette balle a été tirée par Moriba. Nous allons interjeter appel”, a dit l’avocat de la défense, Me Kabinet Kourala Kéita.

Le colonel Mamadi Doumbouya, chef de la junte, a promis depuis sa prise de pouvoir de mettre fin à l’impunité dont jouissaient jusqu’alors les forces de l’ordre.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire