Flash Politique

Aminata Touré : « Le PDS est en négociation avec le Président Macky Sall »

L’ancienne Première Ministre a porté la réplique aux libéraux du parti démocratique sénégalais. Ces derniers avaient opposé leur véto à l’adhésion de l’ex Ministre de la justice Aminata Touré dans une plateforme commune de l’opposition, qu’ils accusent d’être l’un des « principaux responsables du recul de l’Etat de droit, de la démocratie ».

« J’assume parfaitement les tâches que j’ai eues à faire comme ministre de la Justice à l’époque. C’était la reddition des comptes, la bonne gouvernance, et c’est fondamental pour nos États africains » rétorque Mme Touré dans un entretien accordé le 28 mars à France 24.

Pour ‘’Mimi’’ Touré, il s’agit là d’arguments « fallacieux » des libéraux, pour ne pas être dans une opposition radicale. Le Parti du président Abdoulaye Wade semble toujours avoir une dent contre celle qui était à la tête de la stratégie de reddition des comptes lancés par le Président Sall à son arrivée au pouvoir.

Pour la candidate déclarée à la Présidentielle de 2024, des négociations entre PDS et le pouvoir sont en cours et tourne autour d’un retour de Karim Wade, en exil depuis 2016 au Qatar, après une grâce présidentielle. « Ce qui se joue, nous le savons tous, c’est que le PDS est en négociation avec le Président Macky Sall, donc je ne serre que d’argument fallacieux ».

D’ailleurs elle rappelle : « le PDS ne s’est jamais joint aux initiatives de l’opposition à l’Assemblée nationale. Il y en a eu trois: l’une s’agissait de la mise en accusation des ministres qui ont été ciblés par un rapport de la cour des comptes sur la gestion des fonds du Covid ; il y a eu une motion de censure en direction du gouvernement ; et le PDS a aidé le groupe parlementaire du président Macky Sall à faire passer ses lois. Donc c’est quand même des indicateurs assez clairs. »

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!