A la une Politique

Défilé du 4 avril : L’invite du président Macky Sall à la jeunesse sénégalaise

Depuis la tribune officielle où le présidence Macky Sall et son épouse ont pris place, le locataire du palais de République a prononcé un discours d’invite de paix à la fin des défilés civiles et militaires. Pour le 63ème anniversaire d’ascension à l’indépendance, célébré à la place de la Nation à Dakar, Macky Sall a voué une admiration particulière aux anciens combattants : « Chers vétérans, vous êtes dépositaires des plus hautes valeurs civiques, morales et patriotiques », a-t-il rappelé avant de les présenter comme des modèles à la jeunesse.

Les anciens combattants

La célébration de la fête nationale d’indépendance du Sénégal est l’occasion que le président de la République a saisie pour appeler la jeunesse de ce pays à emboiter les pas à ceux qui ont été modèles en termes de patriotisme. « J’invite tous, la jeunesse en particulier, à s’inspirer de votre [NDLR : les anciens combattants] exemple pour un Sénégal de paix et d’harmonie », a-t-il dit avant de poursuivre. Le président du Sénégal a apprécié le défilé militaire pour lequel il n’a pas manqué de compliments : « L’allure et la prestance rassurent sur le niveau d’entrainement et de cohésion des unités », a-t-il souligné avant d’ajouter « assurément, nos forces de défenses et de sécurités possèdent les capacités propres à assurer la paix et la sécurité dans notre pays ». Il a fait remarquer que sa satisfaction n’est pas synonyme d’absence de défis.  « Oui je suis conscient de toutes les menaces qui pèsent sur notre sécurité », a-t-il laissé entendre pour ainsi dire que les challenges sécuritaires sont toujours latents, prégnants et souvent très dynamiques. C’est pourquoi je poursuivrai les efforts d’équipement pour doter les forces de défense et de sécurité, de matériels toujours plus modernes, et toujours plus adaptés aux situations », a-t-il expliqué.

Le président Macky Sall, chef suprême de l’armée, a également témoigné tout son attachement à améliorer les conditions de travail du personnel des armées. « Je veillerai continuellement à l’amélioration de leurs conditions matérielles et morales », a dit le président Sall en évoquant l’univers dangereux dans lequel travaillent ces agents : « Je salue leur engagement malgré l’univers fait de dangers et de risques propres aux métiers des armes ».

La jeunesse a fait l’objet d’une attention particulière au président de la République qui n’a pas manqué dire toute fierté de cette couche de la société. « Je voudrais féliciter la jeunesse dynamique et vivantes qui a défilé en parfaite symbiose avec les forces de défense et de sécurité », a-t-il dit avant de conclure : « Je peux dire que la relève est assurée ». Il a également mentionné tout son satisfécit du spectacle que cette jeunesse a offerte, « j’ai beaucoup apprécié le défilé des élèves et des écoles. Ils ont été magnifiques ainsi que les majorette ».

Au total, ce sont 1 479 civils, 3831 militaires et paramilitaires, 342 véhicules, 96 motos, 07 quads, 13 embarcations 21 aéronefs, 66 chevaux qui ont pris part au défilé, selon le sergent-chef Dominique MENDY de la Direction de l’information et des relations publiques des Armées, maître de cérémonie.