A la une Sport

La journée internationale du sport pour le développement et la paix célébrée ce jeudi

Balla Dieye, Taekwondoïste sénégalais

Ce 6 Avril est célébré la journée internationale du sport pour le développement et la paix. Une date choisie par l’Assemblée générale des Nations Unies pour magnifier la contribution du sport et de l’activité physique à l’éducation, au développement humain, à l’adoption de modes de vie sains et à l’édification d’un monde pacifique.

A travers le monde, pusieurs sportifs se sont illustrés pour restaurer la paix dans des zones en conflit ou contribuer sa préservation. D’ailleurs les Peace and Sport Awards récompensent chaque année des organisations et des personnes qui ont apporté une contribution à la paix, au dialogue et à la stabilité sociale dans le monde grâce au sport.

Un prix décerné à de grands noms du sport comme Messi, Weah, Djokovic, ou encore le cycliste Chris Froome. Mais dans cette liste, on trouve un sénégalais : le taikwendoïste sénégalais Balla Dièye.

Actuel Président fédération sénégalaise de Taekwondo et secrétaire général de la fédération africaine de Taekwondo, Balla Dieye, a été Champion d’Afrique et champion lors des jeux de la francophonie, il a aussi remporté deux médailles de bronze aux championnats du monde de la discipline.

Représentant du Sénégal aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, il part avec conviction que les valeurs du sport peuvent contribuer à mettre en place la paix.

Depuis 2018, il est un Champion de la Paix engagé, ayant notamment pris la parole dans le conflit casamançais qui concerne couve depuis plusieurs décennies dans le Sud du pays.

Il est l’un des rares sportifs à s’être rendu à Ziguinchor pour présenter ses condoléances aux familles ayant perdu leurs fils dans la tuerie de Bofa-Bayotte lors de laquelle 14 personnes ont péri.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!