Flash International

Burkina Faso : Les actions prioritaires de la transition politique coûteront plus de 7600 milliards de FCFA

Les députés de l’Assemblée Législative de Transition (ALT) se sont réunis dans l’après-midi de ce mardi 11 avril 2023 en séance plénière portant présentation du plan d’action pour la stabilisation et le développement (PASD). Le plan d’action pour la stabilisation et le développement est l’instrument d’opérationnalisation des actions prioritaires de la transition en cours au Burkina Faso.

La séance a été présidée par le Président de l’ALT, Dr Ousmane Bougouma en présence de plusieurs membres du gouvernement.

Selon la ministre déléguée chargée du budget, Fatoumata Bako Traoré, le coût global de ce plan s’élève à 7 673 milliards de FCFA avec notamment 43,3% de financements sur ressources propres et 38,8% via des sources extérieures.

Adopté en conseil des ministres le 25 janvier 2023, ce plan d’action présenté par le gouvernement de la transition d’Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambéla s’articule autour de quatre piliers stratégiques. Il s’agit de la lutte contre le terrorisme et la restauration de l’intégrité territoriale, la réponse à la crise humanitaire, la promotion de la neutralité politique dans l’administration publique et renforcement de la méritocratie et enfin la réconciliation nationale et le vivre-ensemble.