Sport

Aliou Cissé sur l’incident entre Mané et Sané: « Ce qui s’est passé ne devait même pas sortir du vestiaire »

Le sélectionneur national du Sénégal s’est exprimé sur l’affaire qui alimente la presse sportive depuis trois jours maintenant concernant Sadio Mané. Ce dernier a adressé un coup au visage à son coéquipier Leroy Sané. Mais le technicien sénégalais estime que cette affaire devait rester entre les 4 murs du vestiaire.

« Ce sont des faits de vestiaires. Moi je n’ai pas envie d’en faire tout un problème … En réalité, ce qui s’est passé, ne devait même pas sortir des vestiaires. Si véritablement, on dit que les vestiaires ont des secrets. Il y a des choses qui y passent, elles doivent y rester », a déclaré l’ancien capitaine des Lions en marge d’une cérémonie de clôture de la formation aux métiers du sport.

Selon lui, il faut être patient avec Sadio Mané et mettre en priorité sa santé et ses performances. « Ce qui est important aujourd’hui, c’est la santé de Sadio et ses performances avec le Bayern mais aussi avec l’équipe nationale du Sénégal. Je crois qu’il est sur la bonne voie. Peut-être que les gens sont un peu pressés. N’oublions pas que c’est un garçon qui est resté quand même 5 mois sans jouer. Pour un sportif de haut niveau rester 10 jours sans jouer on le ressent ».

Le président de la FSF apporte son soutien à Mané

Me Augustin Senghor s’est aussi exprimé sur son compte Twitter dans la soirée d’hier, pour apporter son soutien au meilleur buteur de l’histoire de la sélection sénégalaise.

« Cher Sadio. En tant que Président de fédération, je ne puis commenter un incident de vestiaires au sortir d’un match de ton club. Mais saches que tu as notre soutien et notre entière solidarité car nous savons quelle belle personne tu es et demeureras toujours ».

Le joueur a été suspendu par son club pour le match de ce week-end en championnat et écopera d’une amende. D’après le média sénégalais Taggat, son coup de sang serait lié à des propos racistes proférés par Leroy Sané à son encontre.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire