Flash International

Centrafrique : les rebelles de la CPC accusés d’avoir tué neuf Chinois

Le ministre de la Justice centrafricain a affirmé, mercredi 19 avril, que les auteurs de la mort de neuf ressortissants chinois intervenu en mars sur un site minier, sont des rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC). Ces derniers avaient démenti ces accusations.

« Monsieur le procureur général près de la cour d’appel de Bangui, je vous instruis d’engager des poursuites pénales. Les éléments de la CPC sont présumés responsables des infractions d’assassinat, d’actes de terrorisme, de crimes contre l’humanité, d’atteinte à la sûreté de l’État, de pillage, de destruction des biens, prévus et punis par les dispositions du code pénal”, a dit Arnaud Djoubaye Abazène.

Les résultats de l’enquête enclenchée il y a un mois ont abouti à la conclusion incriminant les rebelles de la CPC. Cependant, le contenu du rapport d’enquête et les éléments à charge contre les rebelles n’ont pas été publiés.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!