A la une International

Le chef du groupe État islamique « neutralisé » en Syrie, selon le président turc Erdogan

« Le chef présumé de Daech, nom de code Abou Hussein al-Qourachi, a été neutralisé lors une opération menée hier par le MIT (services secrets turcs) en Syrie », a déclaré Recep Tayyip Erdogan lors d’une interview sur la chaîne de télévision TRT Türk. 

Le président turc a précisé que les services de renseignements turcs suivaient la trace du dirigeant de l’EI « depuis longtemps », sans fournir davantage de détails sur les circonstances de l’opération.

Selon RFI, la veille de cette opération, un journaliste turc en général bien informé au sujet de la Syrie, avait rapporté – en citant des sources locales et photos à l’appui – que le chef du groupe État islamique s’était « fait exploser » au cours d’un affrontement pendant une opération des services secrets turcs dans la localité de Jandaris, une ville située dans la région d’Afrine, dans le nord-ouest de la Syrie.

L’organisation État islamique avait annoncé le 30 novembre la mort de son précédent chef, Abou Hassan al-Hachimi al-Qourachi, sans en préciser les circonstances. Il avait été aussitôt remplacé par Abou Al-Hussein al-Husseini al-Qourachi, selon l’EI.