A la une Economie

Le FMI et le Sénégal s’engagent dans un nouveau programme d’un montant de 1150 milliards de FCFA sur trois ans

Le chef de mission du fonds monétaire international au Sénégal Edward Gemayel, et le ministre des finances et du budget Mamadou Moustapha Ba, ont annoncé ce jeudi 11 Mai la signature d’un nouvel accord de partenariat. Ce programme, qui comprend deux instruments, porte sur un investissement de 1150 milliards de francs CFA sur trois ans (de juin 2023 à juin 2026), a annoncé le Ministre des Finances.

M. Gemayel souligne que cet accord sera axé sur la consolidation fiscale, avec notamment la réduction des subventions pour obtenir des marges budgétaire. Il porte aussi sur l’amélioration de la gouvernance et la lutte contre la corruption. L’autre pilier de l’accord, c’est la résilience socio-économique à travers la poursuite des réformes et le développement du secteur privé.

«Si tout va bien, nous voyons une perspective économique favorable, avec ces réformes. Cela va permettre à la croissance d’augmenter  après une baisse l’année passée», a déclaré M. Gemayel. «Si la production pétrolière et gazière ont lieu cette année, la croissance peut être au-delà des 8%», indique-t-il.

Lors de cette conférence de presse, le Ministre des finances a tenu a apporté des précisions sur le niveau d’endettement du Sénégal. Selon M. Ba le taux d’endettement global du Sénégal, aussi bien de l’administration centrale et des structures parapubliques, est de 76% du PIB, « mais il est important de relever que l’endettement de l’administration centrale est 68,2% du PIB », précise le ministre.