Flash International

Soudan : l’ONU appelle à faire pression « par tous les moyens » pour résoudre la crise

Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme a dénoncé jeudi 11 mai 2023 « la violence injustifiée » au Soudan et a appelé les pays à faire pression « par tous les moyens possibles » pour résoudre la crise. Les combats qui ont éclaté le 15 avril ont plongé ce pays « dans la catastrophe », a déploré Volker Türk à l’ouverture d’une session spéciale du Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève sur la situation au Soudan.

Depuis le 15 avril, au moins 487 civils ont été tués, notamment à Khartoum, El Geneina, Nyala et El Obeid ; le chiffre réel est beaucoup plus élevé. Ces affrontements entre l’armée dirigée par le général Abdel Fattah al-Burhane et les paramilitaires des Forces de soutien rapide (FSR) du général Mohamed Hamdane Daglo ont fait plus de 750 morts et 5.000 blessés, selon des ONG et les autorités.

Selon Volker Türk, plus de 154 000 personnes ont fui le pays et environ 700 000 autres ont été déplacées à l’intérieur des frontières du Soudan. Ceux qui restent dans les zones touchées par le conflit « courent un risque grave et continu ».

« Je saisis cette occasion pour exhorter tous les États qui ont une influence dans la région à encourager, par tous les moyens possibles, la résolution de cette crise », a déclaré le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme.