A la une Justice

Le procès Sonko-Adji Sarr renvoyé au 23 mai

Le procès opposant Adji Sarr à Ousmane Sonko a été renvoyé au 23 mai prochain en audience spéciale, malgré la demande des avocats de la défense d’un délai de 45 jours pour mieux préparer leur défense. 

A noter que l’accusé, Ousmane Sonko, n’était pas présent au tribunal de Dakar aujourd’hui pour les besoins du procès. Le leader politique avait affirmé ne plus « collaborer avec la justice » estimant être « victime d’un complot ». 

Il est accusé de viols et menaces de mort sur Adji Sarr, une jeune masseuse. Ndeye Khady Ndiaye, la propriétaire du salon de massage où se seraient déroulés les faits, a aussi comparu ce matin. Elle est poursuivie pour diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs, incitation à la débauche et complicité de viol