A la une International

Mauritanie : le parti au pouvoir sort vainqueur des élections législatives et locales

Le 13 mai dernier, les mauritaniens se sont rendus aux urnes pour un triple scrutin : les élections législatives, régionales et municipales. Ce dimanche, les résultats provisoires fournis par la Commission électorale nationale indépendante ont révélé une large victoire du parti au pouvoir, El Insaf.

Ces élections devaient élire 176 députés, 13 conseils régionaux et 238 conseils municipaux. Les 80 sièges de députés, ont été remportés par le parti au pouvoir. Une dizaine de formations membres de la mouvance présidentielle en ont obtenus 36, et l’opposition 24 dont neuf pour sa principale formation, le mouvement islamiste Tewassoul.

« Le taux de participation est de 71.8%. Pour les élections législatives, les résultats de 40 circonscriptions sont connus, dans les 22 autres, un second tour est attendu », a déclaré Dah Ould Abdel Jelil, Président de la CENI. Le deuxième tour est prévu ce 27 mai.

Concernant les élections locales, le parti El Insaf du président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a également les 13 conseils régionaux en jeu et gagne dans 165 communes sur 238. Alors que l’opposition mauritanienne qui n’a obtenu que de 24 sièges de députés au 1er tour, dont neuf pour le mouvement islamiste Tewassoul. 

Des irrégularités dans le fonctionnement de la Commission électorale dénoncées aussi par des une dizaine de partis de l’opposition et de la majorité présidentielle. La CENI qui a salué dimanche  » la participation « massive du peuple mauritanien dans le calme et la discipline », lors du vote évoquant aussi « les difficultés énormes auxquelles elle a dû faire face dans la tenue » de ce triple scrutin.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire