A la une International

Cameroun : Une trentaine de femmes ont été enlevées par des séparatistes anglophones

Dans l’Ouest du Cameroun, zone en proie à un conflit armé entre séparatistes de la minorité anglophone et forces de l’ordre, une trentaine de femmes ont été enlevées, selon les autorités, par des rebelles indépendantistes il y a près de quatre jours.

Le jour précédent leur enlèvement, ces femmes « âgées » organisaient une « marche pacifique » pour protester contre « les exactions et activités criminelles des terroristes », assure la préfecture de la Mezam à travers un communiqué.

Elles ont été « sévèrement torturées et enlevées par des terroristes armés » dans le village de Kedjom Keku, où des groupes armés séparatistes pratiquent fréquemment dans la région des enlèvements de civils contre rançon, a indiqué la même source.

Au Cameroun, ces deux régions anglophones sont le théâtre d’un conflit meurtrier entre les rebelles séparatistes d’un côté, qui se surnomment les « Amba Boys » ou « Amba Fighters » depuis fin 2016, et l’armée et la police de l’autre.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!