A la une Société

Le Sénégal et la Belgique accompagnent 10 femmes leaders de l’administration publique sénégalaise

Me Aissata Tall Sall, ministre des Affaires étrangères du Sénégal et son homologue de la Belgique ont consacré, mercredi 24 mai, 10 jeunes femmes sénégalaises leaders dans leur domaine de compétence dans le cadre du projet « Jigeen Njeet » (Femmes leaders). Il s’agit d’un programme intitulé « Parcours d’accompagnement pour 10 femmes leaders de l’administration publique sénégalaise financé par le Royaume de Belgique » et qui va être mis en œuvre par l’Institut Royal des Relations Internationales Egmont de Belgique, avec le soutien du Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur et de l’Ecole Nationale d’Administration du Sénégal.

Le projet vise à accroître la visibilité de ces 10 femmes en tant que modèles et ainsi influencer la génération future de femmes à occuper des postes à haute responsabilité. Il a aussi pour objectif de contribuer à l’autonomisation des femmes en consolidant leur leadership par le développement d’un éventail de compétences en savoir-être et savoir-faire, et d’offrir des occasions d’échange d’expertise avec des pairs de l’administration publique belge.

Lors de la rencontre, Me Aissata Tall Sall a rappelé la longue marche des femmes pour leur émancipation et la revendication de leurs droits. Elle a exhorté les femmes à se battre pour s’imposer. « LA vie, c’est l’olympisme, c’est une course. Engagez-vous dans la course toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort et la cause sera en voie d’être gagnée », a-t-elle lancé à l’endroit des dix femmes choisies pour bénéficier du Projet « Jigeen Njeet » (Femmes leaders).

De son côté, la ministre des Affaires étrangères de la Belgique, Mme Hadja Lahbib a souligné l’importance de la solidarité inter-féminine et l’importance d’accroitre leur visibilité pour influencer la génération future à occuper des postes à haute responsabilité. « Briser le plafond de verre passe par les role models et vous en êtes toutes. Vous devez vous dépasser et accomplir vos rêves », a déclaré Mme Lahbib.  

A noter que les dix femmes se sont distinguées parmi 60 candidatures dans la quasi-totalité des ministères de l’administration publique sénégalaise. Les sessions de formation débuteront au mois de juin 2023, à raison d’une semaine par mois de juin à novembre (aucune formation n’aura lieu au mois d’août). La clôture du parcours est prévue pour décembre 2023.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire