A la une Justice

Verdict Affaire Adji Sarr : « Ce n’est pas une satisfaction totale » (Avocat de la partie civile)

Ousmane Sonko est condamné à une peine de deux ans de prison ferme pour corruption de jeunesse ce jeudi 01 juin devant la chambre criminelle. Poursuivi initialement pour viols et menace de mort, le procureur général avait aussi requis la condamnation pour corruption de la jeunesse, le jour du procès. Réquisitoire suivi en partie par le juge car le maire de Ziguinchor a été acquitté des faits de viol.

Au sortir de la séance, Me El Hadji Diouf, l’un des avocats d’Adji Sarr s’est dit « satisfait » de la décision. « C’est une satisfaction pour les avocats d’Adji Sarr, mais pas une satisfaction totale, soutient Me Diouf. Nous aurions voulu une condamnation de M. Sonko à une peine de 10 ans ferme. Mais nous sommes obligé de nous plier à la décision souveraine des juges de la chambre criminelle ».

Par rapport à la requalification des faits, Me Diouf estime que c’est une « victoire » pour eux car le tribunal n’a pas nié l’existence d’un contact sexuel. « Le viol n’a pas été retenu mais la corruption de la jeunesse, si. C’est tout comme. Parce que quand on abuse de la jeunesse d’une fille pour coucher avec elle, c’est presque un viol » selon l’avocat de la plaignante.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!