A la une

Le bilan s’alourdit après la deuxième journée de manifestation

Ce vendredi 2 juin, les manifestations se sont poursuivis dans plusieurs localités du pays. Après une première journée marquée par le décès de 9 personnes, le ministère de l’intérieur annonce un bilan provisoire de 6 nouveaux décès enregistré hier. Ce qui porte le nombre de personnes mortes à 15, en deux jours. 

Dans la soirée du vendredi sur la TFM, le porte parole a pourtant annoncé que la situation était « stable ». Interrogé sur une possible prise de parole du président de la République, Abdou Karim Fofana juge cela « pas nécessaire pour le moment ».

Malgré cette annonce du ministre et la restriction de l’accès aux réseaux sociaux faite la veille, les appels à manifester sont toujours lancés. 

À noter que des militaires ont été déployés  dans la journée d’hier dans certaines artères de la capitale et devant des édifices stratégiques pour dissuader et assurer le maintien de l’ordre.

error: Content is protected !!