Flash International

La FAO tire la sonnette d’alarme sur l’aggravation de la crise alimentaire au Soudan

©FAO/Eilaf Abdelbasit

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a lancé une alerte concernant l’aggravation de la crise alimentaire au Soudan, alors que le pays fait face à des conflits qui impactent lourdement sur l’économie. Dans un communiqué, la FAO a déclaré que 20,3 millions d’individus au Soudan sont confrontés à une famine sévère, un chiffre qui a presque doublé depuis l’année dernière.

Les projections indiquent que 42 % de la population souffre de niveaux élevés d’insécurité alimentaire aiguë, exacerbés par les perturbations du marché et la flambée des prix des denrées alimentaires, qui entravent l’accès aux biens et services essentiels.

Selon la dernière analyse des phases intégrées de la sécurité alimentaire, les normes communes de classification de la gravité alimentaire, la situation est critique avec 14 millions de personnes confrontées à la « crise » et plus de six millions de personnes, soit environ 13 % de la population, sont désormais à un pas de la famine.

Les régions les plus durement touchées sont Khartoum, le Kordofan méridional et occidental, ainsi que le Darfour central, oriental, méridional et occidental.

Le déplacement de plus de quatre millions de personnes en raison des combats en cours a également entraîné des dommages aux infrastructures critiques, aggravant encore l’insécurité alimentaire et la malnutrition. La FAO a averti que l’insuffisance des ressources continue d’entraver les efforts humanitaires pour remédier à la situation.

L’agence des Nations Unies a lancé un appel urgent pour un financement supplémentaire de 65 millions de dollars afin d’aider plus de six millions de personnes et d’aider les agriculteurs à se préparer pour la prochaine saison de plantation.

Depuis la mi-avril, le conflit entre les forces armées soudanaises et les Forces de soutien rapide (RSF) paramilitaires a provoqué des déplacements, des morts, des blessés et une crise humanitaire en cours. Cette semaine, les agences des Nations Unies ont confirmé que plus de quatre millions de personnes ont été déplacées en raison du conflit, dont la majorité au Soudan même.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!