A la une Société

Le Sénégal enverra des soldats au Niger si la Cédéao approuve l’option militaire

Depuis plus d’une semaine maintenant, des putschistes ont pris le pouvoir au Niger. Face à cette situation, la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest a donné un ultimatum de sept jours, dimanche lors d’un sommet extraordinaire, pour le retour de l’ordre constitutionnel, n’excluant pas l’option militaire.

Si cette option est validée, « les militaires sénégalais seront envoyés au Niger » a confirmé ce jeudi 3 août 2023, Me Aissata Tall Sall, ministre des affaires étrangères. Selon elle, deux raisons motivent cette décision des autorités sénégalaises :

« La première c’est que nous sommes dans une organisation communautaire qui en décidé ainsi et qui s’appelle la Cédéao. La Sénégal ne peut pas être membre de la Cédéao et se soustraire aux décisions que la Cédéao, au sommet des chefs d’Etat prend (…) La deuxième est que la conviction du Sénégal, c’est qu’il faut arrêter ces coups d’Etat ».

La chef de la diplomatie sénégalaise s’exprimait ce jeudi matin dans le cadre d’une rencontre de membres du gouvernement avec la presse. Elle a ajouté que intervention militaire n’est pas encore validée mais « au moment où je vous parle, affirme-t-elle, les états-majors des Etats membres de la Cédéao sont en train de se réunir pour voir quel va être le modus operandi quand la décision politique sera prise ».

error: Content is protected !!