Flash International

Les États-Unis se joignent à la CEDEAO pour le rétablissement de l’ordre constitutionnel au Niger

Les États-Unis se joignent à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour appeler au rétablissement de l’ordre constitutionnel au Niger.

« Les États-Unis apprécient la détermination de la CEDEAO à explorer toutes les options pour une résolution pacifique de la crise. La démocratie est le meilleur fondement du développement, de la cohésion sociale et de la stabilité au Niger. Nous sommes aux côtés du peuple nigérien pour travailler à la réalisation de ces objectifs », lit-t-on dans un communiqué de presse signé Anthony Blinken.

Les États-Unis, par la voix de Blinken, ont demandé la libération immédiate du président Mohamed Bazoum, de sa famille et des membres du gouvernement, détenus dans des « conditions inacceptables ».

 « À l’instar de la CEDEAO, les États-Unis tiendront le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) pour responsable de la sécurité du président Bazoum, de sa famille et des membres du gouvernement détenus », a mis en garde le secrétaire d’État Blinken.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!