Flash Société

Les premiers essais du Bus rapide transit effectués à Dakar

Dans un peu plus de trois mois, le BRT (Bus rapide transit) devrait être accessible au public. Mais pour l’instant, l’heure est aux tests. Le directeur du centre exécutif des transports urbains de Dakar (CETUD), Thierno Birahim Aw, est revenu sur l’importance de ces essais statiques, débutés depuis lundi.

« Ces tests visent à évaluer ses performances en ce qui concerne les travaux d’infrastructure et ses interactions avec les interfaces connexes. La période d’essai est prévue pour un durer de 3 mois, suivie de tests dynamiques et d’évaluations de performance, aboutissant éventuellement à l’accessibilité du BRT au public », annonce M. Aw.

Les travaux ont commencé fin 2019 et s’étalent sur 18 km de voies, desservant 23 stations entre le centre-ville et Guédiawaye.  Le directeur du CETUD assure que ses équipes travaillent d’arrache-pied, pour lancer le BRT d’ici décembre avec une flotte initiale de 121 bus, pour ensuite l’étendre à 150. 

La livraison a pris du retard. Initialement prévue pour fin 2022, elle a été repoussée à octobre 2023… puis à décembre 2023. Selon le gouvernement, ce nouveau report est dû à la dégradation de plusieurs gares lors des violentes manifestations de début juin.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!