A la une International

Sommet des BRICS : À distance, Poutine dénonce l’attitude des occidentaux et de l’ONU dans la crise des céréales

Le 15e sommet des BRICS s’est ouvert mardi en Afrique du Sud. Sous le coup d’un mandat d’arrêt international, Vladimir Poutine n’a pas pu se rendre à Johannesburg. Mais le dirigeant russe a pris part aux discussions à distance, par vidéo interposée.

Il s’est exprimé sur l’accord sur les céréales et le rôle que jouent les pays occidentaux et l’ONU dans l’exécution dudit accord. Selon le président russe, ce sont les Occidentaux, à travers leurs sanctions « arbitraires » contre la Russie qui sont les responsables de la crise mondiale des céréales.

«  La Russie est délibérément entravée dans l’approvisionnement en céréales et en engrais à l’étranger. Et en même temps, on nous accuse hypocritement d’être responsables de la situation de crise actuelle sur le marché mondial. Cela s’est clairement manifesté dans la mise en œuvre du soi-disant accord sur les céréales, conclu avec la participation du secrétariat de l’ONU », a fustigé le leader russe, qui accuse les occidentaux et l’ONU de ne pas faire franc-jeu.

Moscou s’est retiré de l’accord permettant l’exportation de céréales depuis l’Ukraine depuis le 17 juillet dernier. Poutine  se dit toutefois prêt à revenir sur sa décision « si toutes les obligations envers la partie russe sont effectivement remplies ».

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!