A la une International

L’Ukraine affirme qu’un second cargo a quitté le port d’Odessa, malgré la fin de l’accord sur les céréales

The first UN-chartered vessel MV Brave Commander loads more than 23,000 tonnes of grain to export to Ethiopia, in Yuzhne, east of Odessa on the Black Sea coast, on August 14, 2022. - On July 22, 2022 Kyiv and Moscow signed a landmark deal with Turkey to unblock Black Sea grain deliveries, following Russia's invasion of Ukraine. UN's World Food Programme has purchased an initial 30,000 tonnes of Ukrainian wheat. MV Brave Commander has a capacity of 23,000 tonnes. (Photo by OLEKSANDR GIMANOV / AFP)

L’Ukraine a annoncé qu’un deuxième cargo bloqué dans le port d’Odessa était reparti via un couloir temporaire mis en place après l’échec de l’accord céréalier de la mer Noire, rapporte Le Figaro.

« Le vraquier PRIMUS battant pavillon libérien et appartenant à un opérateur singapourien a quitté le port d’Odessa et emprunte le couloir temporaire établi pour les navires civils », a notamment indiqué le ministère ukrainien de la reconstruction.

Pour rappel, Moscou a refusé de prolonger l’accord, signé le 22 juillet 2022 avec Kiev sous l’égide des Nations Unies et de la Turquie, en dénonçant les entraves au commerce des produits agricoles russes. Cet accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes est crucial pour l’alimentation mondiale. Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres avait réagi à la décision russe, soulignant que « des centaines de millions de personnes font face à la faim » et qu’elles allaient en « payer le prix ».

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!