A la une International

Bongo déclaré vainqueur, une tentative de coup d’Etat en cours : la confusion règne à Libreville

C’est tard dans la nuit, vers 4h du matin que le président du centre gabonais des élections a annoncé les résultats officiels des élections générales du 26 août dernier. Le président sortant Ali Bongo, en poste depuis 14 ans, est déclaré vainqueur avec 64,27%. 

Quelques minutes plus tard, des militaires apparaissent sur la chaine Gabon 24 annonçant mettre fin au régime en place, l’annulation des résultats « tronqués » des élections et la dissolution des institutions

Après avoir constaté « une gouvernance irresponsable, imprévisible qui se traduit par une dégradation continue de la cohésion sociale risquant de conduire le pays au chaos, déclare l’un d’entre eux, nous avons décidé de défendre la paix en mettant fin au régime en place ».

Les frontières seront « fermées jusqu’à nouvel ordre », ont assuré à la télévision les militaires responsables de la tentative de coup d’Etat. Ils ont également appelé « la population au calme » et affirmé leur « attachement au respect des engagements du Gabon à l’égard de la communauté internationale ».

error: Content is protected !!