Flash International

France : Non-lieu pour les trois gendarmes dans l’enquête sur la mort d’Adama Traoré

La justice française a prononcé un non-lieu en faveur des trois gendarmes impliqués dans l’affaire Adama Traoré selon une ordonnance du tribunal judiciaire de Paris. 24 ans au moment des faits, l’homme d’origine malienne est mort en juillet 2016 à la suite de son interpellation par des gendarmes.

« Aucune trace de violences ayant contribué au décès d’Adama Traoré n’a été notée lors des autopsies et des expertises de synthèses », est-il écrit dans cette ordonnance de non-lieu. 

Dans un communiqué, l’avocat de la famille Traoré, Me Yassine Bouzrou annonce qu’il va « interjeter appel de cette décision ». « Cette ordonnance de non-lieu qui contient des contradictions, des incohérences et de graves violations du droit déshonore l’institution judiciaire », écrit-il. 

Le 26 juillet, le parquet de Paris avait requis le non-lieu. Ces réquisitions étaient alors attendues, étant donné qu’aucun des trois gendarmes qui a interpellé Adama Traoré n’a été mis en examen. Ils sont placés sous le statut de témoin assisté pour non-assistance à personne en danger depuis cinq ans.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!