A la une Sport

Décès du footballeur Malien Salif Keita, 1er Ballon d’Or africain de l’histoire

Le footballeur Salif Keita, passé notamment par les clubs français de l’AS Saint-Étienne et de l’Olympique de Marseille, est décédé, samedi, à Bamako à l’âge de 76 ans, a annoncé le ministre malien chargé des Sports, Absou Kassim Ibrahim Fomba. 

Grande légende du football malien et continental, il fut le premier lauréat du Ballon d’or africain en 1970, créé cette année-là par le magazine France Football pour compléter le Ballon d’or, réservé à cette époque aux joueurs européens. 

Salif Keita a débuté sa carrière au Mali. Il conduisit le Stade Malien en 1965 et l’AS Real Bamako en 1966 jusqu’en finale de la Coupe d’Afrique des champions, et plus tard la sélection du Mali en finale de la CAN en 1972.

Une fois en France, il remporte le championnat national à trois reprises avec les Verts de Saint-Etienne (1968, 1969, 1970) et deux Coupes de France (1968, 1970).  En 186 matches, il marque 143 buts dont 42 lors de la saison 1970-1971 lors de laquelle il termine pourtant deuxième meilleur buteur malgré ce beau total, derrière le Croate Josip Skoblar (44). 

Après la France, Il fera par la suite un passage en Espagne à Valence (1973-1976) puis au Sporting Portugal (1976-1979) avant de terminer sa carrière aux États-Unis, à Boston, en 1980. Il reste incontestablement le meilleur joueur quele Mali ait connu et l’un des tous meilleurs du continent. 

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!