A la une International

Burkina Faso : Une cinquantaine de soldats et supplétifs tués dans une attaque au nord du pays

Dix-sept militaires et trente-six supplétifs de l’armée du Burkina Faso ont trouvé la mort lors d’une attaque de jihadistes présumés à Koumbri dans le Nord du pays près de la frontière avec le Mali, a annoncé ce 5 septembre 2023 l’état-major dans un communiqué. 

«Cinquante-trois combattants dont dix-sept militaires et trente-six VDP (Volontaires pour la défense de la patrie) ont perdu la vie au cours des combats» le 4 septembre en repoussant une «attaque», indique l’état-major, qui «enregistre aussi une trentaine de blessés». 

L’armée précise que «des opérations de riposte» ont permis de «neutraliser plusieurs assaillants» et affirme que l’unité attaquée était déployée pour «permettre la réinstallation» de populations chassées par les jihadistes.

C’est au cours de cette opération de reconquête de ce village jadis abandonné à cause de l’insécurité, que cette attaque par des militants affiliés au Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), affiliés à Al-Qaida, a eu lieu. 

Depuis plus de huit ans, le Burkina est régulièrement la cible d’attaques de groupes armés terroristes, ayant fait plusieurs victimes et près de deux millions de déplacement, selon les chiffres officiels. 

error: Content is protected !!