Flash International

Putsch au Niger : Paris discute avec Niamey du retrait d’une partie de ses effectifs militaires

Au Niger, les militaires qui ont pris le pouvoir le 26 juillet par un coup d’État ont échangé avec l’armées françaises sur le retrait de « certains éléments militaires » français. « Des échanges sur le retrait de certains éléments militaires ont commencé », a indiqué le ministère des Armées, sans préciser quelles unités étaient concernées parmi les 1500 soldats français déployés dans le pays sahélien pour y appuyer la lutte anti-djihadiste.

Les putschistes ont dénoncé plusieurs accords de coopération militaire avec Paris. Alors que Paris excluait jusqu’ici un retrait militaire du Niger, le Premier ministre nigérien, Ali Mahaman Lamine Zeine, a assuré que son gouvernement espérait « si possible maintenir une coopération avec un pays avec qui on a partagé énormément de choses ».

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!