A la une Sport Vidéos

Sénégal-Algérie : « C’est un match de prestige entre deux équipes avec des joueurs de très haut niveau » (Cheikh Sidy Ba)

En prélude du match de l’équipe nationale A et A’ du Sénégal contre l’Algérie en amicale ce mardi, nous avons rencontré Cheikh Sidy Ba, ancien défenseur des Lions, directeur sportif de l’ASC Jaraaf, mais aussi consultant sur la télévision nationale. Il a abordé le choc entre le Sénégal et l’Algérie, la décision prise par la fédération sénégalaise de football d’envoyer une équipe bis au Rwanda pour le dernier des éliminatoires, mais aussi l’état actuel du football local.

Sénégal-Algérie : « Pour moi ce n’est pas un match de revanche »

L’actualité sportive sénégalaise est dominée par la rencontre entre l’Algérie et le Sénégal qui se tiendra Mardi au Stade Abdoulaye de Diamniadio. « Une rencontre de prestige » selon l’ancien international, qui n’y voit pas une quelconque revanche à prendre sur les Fennecs, victorieux face aux Lions lors de la finale de CAN 2019 (1-0).

« C’est un match de prestige entre deux équipes avec des joueurs de très haut niveau qui jouent dans le plus haut niveau. On s’attend donc à un grand match de football » juge le consultant.

Le Sénégal est-il favoris pour ce match ? « Pour moi c’est du 50/50 » confie Cheikh Sidy, même si le fait que les Lions jouent à domicile et qu’ils soient champions d’Afrique en titre fait légèrement pencher la balance en leur faveur.

« Je ne suis pas d’accord avec cette décision de la FSF »

En plus du match contre l’Algérie, le Sénégal a joué samedi dernier contre le Rwanda (1-1) dans un match comptant pour la sixième et dernière des éliminatoires de la CAN 2023. Une rencontre disputée par une équipe bis emmenée par Pape Thiaw et Malick Daf.

M. Ba se dit contre décision, « car le Sénégal, même en étant déjà qualifié, doit donner du respect à la sélection rwandaise » en envoyant la sélection A, car après tout, dit-il, cela reste un match qualificatif.

Toutefois, estime l’ancien joueur du Jaraaf, cette rencontre a été une opportunité pour certains joueurs issus du championnat local de se révéler et pourquoi pas, prétendre à une place en équipe A.

« L’État doit pousser les sociétés nationales à investir dans le foot local »

Cheikh Sidy Ba est aujourd’hui directeur sportif de l’ASC Jaraaf, club qui récemment remporté la Coupe du Sénégal. Un succès qui est le fruit d’un travail entrepris par le club dakarois depuis quelques saisons pour son renouveau. Mais à l’image des autres clubs du championnat national, il fait face à un sérieux manque de moyen.

Pour pallier à cela, « l’État doit subventionner les clubs sénégalais et pousser les sociétés nationales à investir et sponsoriser les clubs sénégalais, plaide M. Ba. Sans ça, les clubs ne pourront pas faire ce bond en avant sur le continent »

La dernière désillusion en date est l’élimination de Génération Foot et du Casa Sport au premier tour préliminaire de la Ligue des champions et de la Coupe des confédérations africaines.

error: Content is protected !!