Flash International

A Beni en RDC, 1730 policiers congolais préparés à la sécurisation des élections

« Cette formation arrive à point nommé. Nous en avions besoin, en ce moment précis, où le pays s’apprête à aller aux élections », affirmait vendredi 8 septembre dernier le commandant de la Police nationale congolaise (PNC) du district d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu. M. Jean-Bosco Galenga Makongo s’exprimait à l’ouverture d’une session de formation organisée par UNPOL, la police de la MONUSCO, en faveur de 1730 éléments de la PNC, dont 700 d’Oicha et 1000 pour la ville et le territoire de Beni.

« Il est important d’outiller nos policiers avec certaines pratiques, telles que la gestion d’une foule hostile, les meetings politiques et les possibles débordements que ceux-ci peuvent engendrer entre candidats ou leurs sympathisants… C’est important pour nous qui faisons de la police de proximité, [sachions] que nous sommes près des habitants, et que ces derniers ne sont pas nos ennemis », a ajouté M. Makongo.

Selon un communiqué, pendant trois mois, soit de septembre à novembre 2023, la police de la MONUSCO va former et/ou recycler ces agents de la police congolaise en maintien et rétablissement de l’ordre public (MROP), mais également en gestes et techniques professionnels d’intervention (GTPI).

Renforcer les capacités opérationnelles de la PNC

L’objectif de cette formation est de « participer au renforcement des capacités opérationnelles de la PNC en matière d’intervention et de sécurisation du processus électoral dans le respect du cadre légal et des libertés publiques », a affirmé Comlan Germain Oreko, le chef du secteur ad intérim de la police MONUSCO/Beni.

Avec une fréquence de trois séances par semaine, cette formation concerne toutes les unités d’intervention et départementales de la PNC. A l’issue de cette formation, les policiers congolais devaient être en mesure de maîtriser les techniques professionnelles appliquées en maintien et rétablissement de l’ordre public, en gestes et techniques professionnels d’intervention ; assimiler les diverses techniques de défense et d’interpellation ; intervenir avec discernement en préservant l’intégrité physique des personnes interpellées ; adopter un comportement professionnel respectueux des droits de l’Homme et avoir la maîtrise de soi en toutes circonstances, selon un communiqué de la MONUSCO.

L’élection présidentielle à un seul tour est prévue le 20 décembre 2023, couplée à l’élection des députés nationaux et provinciaux ainsi que des conseillers communaux.

error: Content is protected !!