A la une Sport

Côte d’Ivoire : À quelques mois de la CAN, la pelouse du nouveau stade d’Ebimpe complétement trempée après un orage

Le match amical entre la Côte d’Ivoire et le Mali, qui se tenait mardi dans le nouveau stade d’Ebimpe, conçu spécialement pour les besoins de la prochaine CAN, n’est pas allé à son terme. Les joueurs des deux équipes ne sont pas revenus sur le terrain après la mi-temps (0-0), à cause d’un déluge qui a rendu la pelouse impraticable.

Cette scène aurait pu passer inaperçu si seulement la Côte d’Ivoire n’était pas l’hôte de la prochaine Coupe d’Afrique des nations, qui débute dans quatre mois. La forte pluviométrie qui prévaut dans le pays en cette période de l’année avait d’ailleurs poussé les autorités de la CAF à décaler l’organisation de la CAN en période hivernale (du 13 janvier au 11 février 2024), moins pluvieuse.

 “Par contre, au niveau du terrain, on a connu à Bouaké un orage avant de s’entrainer à tel point qu’on pensait ne pas pouvoir le faire tellement qu’il y avait de l’eau. Et une demi-heure après le terrain était de nouveau praticable parce qu’il avait été bien drainé. Pour cette pelouse d’Ebimpé, l’eau n’est pas absorbée, et quand on sait qu’on risque de jouer des matchs capitaux dans ce beau stade, il y a une réflexion à avoir”, s’est interrogé le sélectionneur des Éléphants, Jean Louis Gasset.

Un incident qui fait mauvaise presse à l’organisation ivoirienne surtout au vue du coût de construction de ce stade inauguré en 2021 (plus de 160 milliards de Fcfa), un budget auquel s’est rajouté 20 autres milliards de Fcfa pour refaire la pelouse qui n’était pas aux normes, ce qui avait d’ailleurs contraint l’équipe ivoirienne à recevoir certains de ses matchs à l’extérieur.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!