Flash International

La France ne coupera pas ses liens culturels avec le Mali, le Niger et le Burkina Faso, déclare la ministre de la culture

La France n’a pas l’intention de rompre ses liens culturels avec le Burkina Faso, le Mali et le Niger, a déclaré le ministre de la culture vendredi, après que les entreprises du secteur du divertissement ont critiqué la décision prise cette semaine d’interdire tout partenariat avec des artistes de ces pays africains.

« La France a toujours été une nation ouverte et accueillante pour les artistes, il ne s’agit donc pas d’un changement de politique. C’est une adaptation à un contexte sécuritaire extrêmement dégradé », a déclaré la ministre de la culture, Rima Abdul-Malak, à la radio RTL, qui assure qu’il n’est « pas question d’arrêter d’échanger avec les artistes » de ces trois pays. 

Les relations entre la France et le gouvernement de ces trois pays, dirigés par des militaires, s’est dégradées ces derniers mois, ce qui a conduit Paris à interdire les visas et à interrompre l’aide au développement pour ces trois pays sahéliens.

Cette sortie de Mme Abdul-Malak semblait destinée à désamorcer une confrontation avec le syndicat des entreprises artistiques et culturelles (SYNDEAC), qui avait demandé à la rencontrer après que son ministère a publié une directive visant à mettre fin à toute coopération et à tout soutien financier aux institutions des trois pays.

error: Content is protected !!