A la une International

Le Burkina Faso ordonne l’expulsion de l’attaché militaire français pour « activités subversives »

This pool image distributed by Sputnik agency shows Burkina Faso's junta leader Captain Ibrahim Traore meeting Russian President in Strel'na outside Saint Petersburg on July 29, 2023. (Photo by Alexey DANICHEV / POOL / AFP)

Le Burkina Faso a décidé d’expulser l’attaché militaire de l’ambassade de France, accusé d’«activités subversives», lui donnant, ainsi qu’à son équipe, deux semaines pour quitter le pays, indique un courrier officiel consulté ce vendredi 15 septembre 2023 par l’AFP. 

«Le gouvernement du Burkina Faso a décidé […] de retirer l’agrément de M. Emmanuel Pasquier, attaché de défense près l’ambassade de France au Burkina Faso pour activités subversives», a écrit le ministère burkinabé des Affaires étrangères dans un courrier adressé jeudi à Paris.

La lettre ne donne aucune explication concernant les « activités subversives » reprochées à M. Pasquier. Le gouvernement burkinabè issu d’un coup d’État, a par ailleurs décidé la fermeture de la mission militaire burkinabè à Paris, indique ce courrier.

Cette décision marque une nouvelle étape dans les relations entre la France et le Burkina Faso qui n’ont cessé de se dégrader depuis l’arrivée au pouvoir par un coup d’Etat militaire en septembre 2022, du capitaine Ibrahim Traoré. 

En mars, le Burkina Faso avait dénoncé les  accords militaires et demandé le retrait des forces militaires françaises présents dans le pays.  

error: Content is protected !!