Flash International

Migration : La France doit « renvoyer chez eux ceux qui n’ont rien à faire en Europe », selon Darmanin

En prélude à son voyage à Rome ce lundi, le ministre de l’Intérieur français Gérald Darmanin, a affirmé que son pays « va aider l’Italie à tenir ses frontières » après l’arrivée de plusieurs milliers de migrants à Lampedusa, la semaine dernière.

« Nous devons renvoyer chez eux ceux qui n’ont rien à faire en Europe », a-t-il affirmé.  Avant de fouler le sol italien, Gérald Darmanin annonce déjà les couleurs. Et c’est le ton de la fermeté qu’il veut adopter à Rome face à son homologue italien Matteo Piantedosi.

Sur le plateau d’Europe 1, il a notamment déclaré que « La France va aider l’Italie à tenir sa frontière pour empêcher les gens d’arriver et pour ceux qui sont arrivés, nous devons appliquer les règles européennes ».

Ce discours du ministre français va à l’opposé de ceux de la présidente de la Commission Européenne Ursula von der Leyen et de la première ministre italienne Georgia Méloni, toutes deux arrivées dimanche sur la petite île située au sud de la Sicile.

Elles avaient appelé les États membres de l’UE à prendre leur part à la crise migratoire que traverse le Vieux continent.

Quant à la ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, elle avait en effet répété vendredi dernier que la France «prenait sa part» dans la répartition des migrants, tout comme le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran.

Ce message de fermeté de Darmanin est perçu comme un message à la droite et autres nationalistes qui dénonçaient déjà ce qu’ils qualifient d’appel à l’immigration illégale. Jordan Bardella, le chef du Rassemblement National avait ainsi demander à Emmanuel macron de ne pas accueillir de migrants en France.

Depuis le début de l’année 2023, plus de 127 mille migrants auraient déjà atterri sur les côtes italiennes dont plus de 7.000 ces deux dernières semaines.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

error: Content is protected !!